Voyage Humanitaire auprès des migrants à Rabat auprès de l'ARCOM

ARCOM : Association des réfugiés et des communautés migrantes

C'est Emmanuel Mbolela qui est à la base de ce projet d’accueil concernant les femmes migrantes sub-sahariennes et leurs enfants. Emmanuel Mbolela est écrivain , (Refugié - Editions Libertalia), et a suivi le même parcours d'exil, Il est aujourd'hui en Europe.

Mon amie Marie-Pascale m'a fait part de son investissement dans ce projet, ses propos m'ont touché et  j'ai proposé mon aide et décidé de donner de mon temps aussi. Séances de soins corporels et écoute ont fait partie de cette expérience humaine riche et bouleversante à la fois.

Ci dessous une partie de l'équipe de l'ARCOM et quelques femmes et enfants faisant partie des migrants accueillis.

Rencontre avec des Femmes Remarquables à Rabat

Je ne peux raconter que mes trajectoires basées toujours sur les mêmes axes  de Rabat  et qui mènent aux portes du désert affectif, car c'est bien de cela qu'il s'agit. Des vies d'ailleurs qui ont été fracassées comme des vagues contre des rochers saillants humains.

Viols, abandons, chemins jonchés de cadavres où la mémoire a perdu la notion du temps.

La douleur, présente à chaque instant, s'est logée dans tous les interstices jusqu'à la matrice osseuse. On grandit avec, on chemine avec et chaque mouvement corporel induit une peur, un aller sans retour certain.

Le mouvement de ces femmes a été stoppé, dévié de sa noble trajectoire initiale, le respect de soi n'est plus une valeur honorable, pour elles il s'agit de survie.

Et pourtant...

La volonté, la puissance de Vie qui anime ces femmes est là. Pour la plus part d'entre elles il s'agit de rassembler leurs chairs meurtries, d'accueillir leurs enfants, leur famille, leurs souvenirs afin d'atteindre la globalité de leur être.

Je salue ô combien, leur envie de Vie !